Ma communauté

Accédez à plus de ressources avec myCADservices

  • Support personnalisé
  • Téléchargement CAO
  • Composants 3D
  • Applications premium
En savoir plus sur myCADservices

Paroi virtuelle
  • Topic:
    • SOLIDWORKS Simulation

  • 5 réponses
  • 220 vues

Par herve.marechal Le 06 avril 2018

Bonjour,

J’ai besoin de calculer les efforts dans les chevilles dans un socle robot.

fig1

Des efforts et couples sont appliqués en haut et les trous en bas sont « fixé » et j’avais rajouté une paroi virtuelle, pour éviter que le socle ne s’enfonce dans le sol au milieu….

Ensuite je fais une mesure d’effort dans chacun des points de fixations.

Bizarrement plus mes perçages se rapprochent du centre et plus la plaque au sol diminuait, et moins les efforts dans les chevilles étaient importants …. !! Ce qui totalement contraire à la logique.

 

Donc pour revenir sur un problème basique, j’ai dessiné une équerre, que je considère fixé sur le sol par le perçages et le petit coté supporte un effort 500N parallèle au sol, juste sur l’arête en haut

Mon équerre fait une longueur de 100mm x 50 mm et le perçages est à 20mm du bord.

La théorie donne un effort vertical dans le perçage, d’environ 312N (500x50=80xF).

fig2

Simul 1 : je fixe le trou. la déformation de l'équerre passe sous le plan. Logique mais non réaliste.

Simul 2 : même chose mais je rajoute une paroi virtuelle, pour simuler le sol et là je me retrouve avec des efforts de 700N ...Très loin de la théorie.

Simul 3 : je supprime la paroi virtuelle, mais ajoute une « pivot fixe » dans l’angle de l’équerre, et là le résultat est au alentour de 360N. Ce qui peut se comprendre avec les approximations des modèles EF et théorique.

Simul 4 : je rajoute uniquement la paroi virtuelle et à nouveau les efforts s’envolent….

 

Donc ma question est : es ce que le connecteur "paroi virtuelle" fonctionne ? Es ce que je l’utilise bien et sinon comment je dois faire ?

Car j’ai besoin d’avoir une réponse fiable pour mon socle.

 

Cordialement,

 

 

 

 

 

Réponses

Zozo_mp | 2117 point(s)

Bonsoir

La Paroi Virtuelle fonctionne parfaitement à condition de bien l'utiliser.

La PV dans les faits fournit un appui glissant comparable au déplacement imposé de type "Appui plan". Toutefois à la différence que si vous l'utilisez vous pouvez définir un coefficient de frottement et l'élasticité de la paroi (comme un silent-block plat ou une planche de chêne).

Je crois que je n'ai pas compris lorsque vous dites effort dans les chevilles.

Si ce sont vraiment les efforts dans les chevilles je ne crois pas que ce soit la bonne méthode car la simulation ne peut se faire que sur les corps en présence.

Cela se comprend si vous utilisez des connecteurs boulons (utilisez "boulon d'ancrage" avec paroi virtuelle) .

Pour les boulons d'ancrage, la  paroi virtuelle,  va remplacer le béton dans les calculs, Nota : avec la PV on ne tient pas compte de la résistance propre du béton.
Pour mémoire pour définir la paroi virtuelle, vous devez créer un plan coïncident avec la face d'appui dans le modèle.
Pour  la simulation, contact entre ensemble, paroi virtuelle, vous devez sélectionner la face et le plan cible.
Après : pour les boulons d'ancrage =>> connexion =>> boulon==> boulon d'ancrage, et sélectionner l'arête du trou (là où passe le boulon)

En suite ...: Sélectionner le plan cible (celui qui a servi pour la paroi virtuelle)
ensuite renseigner les infos du boulon ==> matériau (ce n'est pas obligé), ==> diamètre de l'écrou (voir tête de vis), ==>  précontrainte (couple de serrage)  regarder les valeurs par défaut qui sont préremplies si vous avez utilisez l'assistant de perçage pour faire vos trous.

Attention si vous utilisez le connecteur boulons d'ancrage et que vous en avez plusieurs, vous devez faire la même manip pour chaque boulon. Vous ne pouvez pas sélectionner plusieurs boulons en une seule fois, sinon vous n'aurez pas les autres boulons. Il y a plusieurs fonctions comme ça dans simulation qu'il faut définir une par une.

A vous lire

Cordialement

Zozo_mp | 2117 point(s)

Bonjour @ hervé.marchal

Excuse-moi d'aller un peu au delà de ta demande mais la simulation peut être piégeuse.

Je viens de voir que tu mets tes trous deux par deux ce qui fait que les pairs sont assez prêt les unes des autres.

Or il te faut tenir compte aussi pour la cheville de la "charge de service en traction axiale d‘une cheville isolée sans influence du bord".

Regarde le guide "Cheville métalliques pour Béton ETAG N°001 édition 1997 qui définit notamment les 12 options qui déterminent les conditions d'utilisation des chevilles. Notamment celle conçues pour la fixation de garde-corps dans le béton (fixation à 50 mm du bord) .

On indique une fixation profonde en rapport avec le cône d'arrachement du béton.
Regarde ici les charges limites de services cela te donne aussi les entraxes mini et les entraxes au bord mini pour le cas des balcons ou des bordures de quai, etc....

Regarde ici la norme ATE cela te donne des indications sur le entraxes (à confirmer par le fournisseur de cheville d'ancrage car petites variations d'un fournisseur à l'autre)

Regarde celles à ancrage profond qui ont un ATE option 7. En clair celles peuvent ainsi être utilisés pour la fixation de poteaux, de consoles murales, d’escaliers, etc...

Tout cela pour te dire que pour ta simulation seule la résistance à la traction du goujon ou du boulon d'ancrages est à prendre en compte. C'est surement ce que tu mets derrière le vocable """ efforts dans les chevilles dans un socle """.

Cordialement

 

herve.marechal | 2377 point(s)

Bonjour,

Merci pour les réponses.

Pour le  point 2,  oui la positions des chevilles n'est pas bonnes mais du a un test pour vérifier une hypothèse.

Pour le point 1, au départ je fixais les cylindres des perçages et une paroi virtuelle et lisait la mesure  "force résultante"  et c'est là où il y avait un comportement bizarre. En refaisant la manip sur l'équerre (problème simple) j'ai toujours des réponses aberrantes.

Ce qui m'ennuie, c'est que j'avais l'impression de faire bien, pas parfait bien sur, mais correcte, en fixant les perçages et en mettant une paroi virtuelle. Je voudrais comprendre ou est mon erreur ?

Merci.

Cordialement,

 

Zozo_mp | 2117 point(s)

Bonjour

S'il existe dans SW des fixations par boulon en simu et la variante "boulons d'ancrage, sur la  paroi virtuelle",  ce n'est pas par hasard.

La fixation fixation des cylindres (les trous) des perçages à une paroi virtuelle ne me convainc pas mais bon ;-)

herve.marechal | 2377 point(s)

Bonjour,

J'ai utilisé la "paroi virtuelle" et la fixation par "boulon ancrage" , j'ai réglé sur 0 précontrainte.

Ensuite j'ai mesuré l'effort dans le connecteur et je suis à 647N .... ce qui est le double du théorique !

Qu'es ce que je fais mal ? Es ce que quelqu'un peut tester chez lui et me dire si il trouve la même valeur ?

Merci.

Cordialement,

Rejoignez la communauté dès maintenant

ou

Créez votre compte :